De l'étonnement à l'apprentissage. Joris Thievenaz 2017

L'association RPDP est heureuse d'annoncer la sortie du livre de Joris Thievenaz : "De l'étonnement à l'apprentissage. "

Extrait du 4ième de couverture : "

En sciences humaines et, à plus forte raison, dans le champ de l’éducation, la notion d’étonnement invite spontanément à penser, sans doute parce qu’on la lie intuitivement à la vie intellectuelle des individus et aux formes d’innovations qui lui sont corrélées. L’étonnement se situe au cœur du processus de construction de l’expérience et de formation du sujet. En tant qu'initiateur de l’activité réflexive, c’est à travers lui que l’acteur éprouve les limites de ses connaissances et s’engage dans une démarche d'acquisition de nouveaux savoirs et de transformation de soi. Cet « ouvreur de pensée » demeure cependant la plupart du temps méconnu, tant du point de vue de son origine, de sa dynamique, que de ses effets réels sur l’activité."

 La structure du livre et quelques bonnes feuilles peuvent être consultées sur cette ressource des Editions De Boeck Supérieur :

Définition et étymologie de la notion d’étonnement p21.

La notion d'étonnement tire son origine du mot latin attonare, qui signifie littéralement « frappé par la foudre ». Ce mot qui possède la même racine que celui de « tonnerre » a d'abord été employé pour désigner quelqu'un d'« étourdi par un coup violent » ou « frappé de stupeur ». Le récit du Père Brumoy dont on peut retrouver les échos dans un ouvrage datant du XVIII° siècle illustre l'acception première de ce mot :

« Telle est l'attitude d'un homme frappé de l'éclair, ou du vent du tonnerre. Ses genoux vacillent : le tremblement redouble, pareil à celui des mouflons agités. Si le feu du ciel éclate encore, la fureur coule de toute part, fureur glacée, effet de l'étonnement » (Chicaneau de Neuvillé, 1751).

Dans ses premiers usages, la notion d'étonnement renvoie donc à un état psychologique d'épouvante ou d'effroi. Le mot estournement fut d'ailleurs employé jusqu'au XVII°siècle pour décrire une violente émotion ou un sentiment de stupéfaction. L'adjectif « étonné » était alors employé pour décrire une personne « hébétée » et « troublée » par une expérience bouleversante ainsi que le choc qui l'accompagne. La langue classique recèle de nombreuses expressions jouant avec les connotations de renversement, de démolition et d'effondrement qui étaient alors fréquemment attribuées à ce terme. On disait de quelqu'un qu'il était « étonné comme si les cornes lui venaient à la tête » car découvrant soudainement que ce à quoi il s'attendait venait d'échouer ou de rater. On employait aussi l'expression « étonné comme un fondeur de cloches » pour décrire celui qui fait ou voit s'effondrer les cloches et qui en est physiquement « estonné ».

SOMMAIRE

Préface Brigitte Albero Introduction générale

PREMIÈRE PARTIE la notion d’étonnement : sa définition et son usage en éducation

Chapitre 1. Approche étymologique de la notion d’étonnement

Chapitre 2. Une notion classique et emblématique de la philosophie

Chapitre 3. Les approches pédagogiques de l’étonnement

Conclusion de la 1re partie

DEUXIÈME PARTIE le rôle de l’étonnement dans l’apprentissage

Chapitre 4. L’étonnement comme geste de pensée

Chapitre 5. Le rôle de l’étonnement dans la démarche d’enquête

Chapitre 6. Le rôle de l’étonnement-enquête dans les apprentissages professionnels

Conclusion de la 2e partie

TROISIÈME PARTIE perspectives pour les pratiques de recherche et de formation

Chapitre 7. Repérer l’étonnement : un enjeu pour la recherche en formation des adultes

Chapitre 8. Comprendre ce qui empêche la démarche d’étonnement : un enjeu didactique

Chapitre 9. Susciter et accompagner l’étonnement : un enjeu pédagogique et didactique

Conclusion de la 3e partie

Conclusion générale. À la recherche des « ouvreurs de pensée »

Postface. Tout à coup, l’étonnement entra vraiment dans le champ de la formation Patrick Mayen

Bibliographie

Table des matières

En librairie et sur www.deboecksuperieur.com

 Joris Thievenaz est maître de conférences en sciences de l’éducation à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris VI-Sorbonne Universités). Membre du centre de recherche sur la formation au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM, Paris) et de l’Unité développement professionnel et formation (AgroSup, Dijon), ses travaux s’inscrivent dans le champ de la formation des adultes et portent plus précisément sur les rapports entre activité, apprentissage et construction de l’expérience. Il dirige par ailleurs un master recherche consacré à l’analyse du travail en milieu de soin.

Vues : 189

Commenter

Vous devez être membre de www.didactiqueprofessionnelle.org pour ajouter des commentaires !

Rejoindre www.didactiqueprofessionnelle.org

ADHÉRENT OU PAS ?

Votre page créée sur ce site ne sera validée

que si vous avez d'abord adhéré à l'association.

Les menus des adhérents à l'association ne sont pas les mêmes qu'en accès libre :

 

Un exemple : "se documenter":

Non adhérent    Adhérent

 

 

 

 

 

 

 

 

Aller à l'adhésion 2017

ARCHIVES des COLLOQUES

3ème colloque international de Didactique professionnelle

ACTES du 3e COLLOQUE de Didactique professionnelle

Accédez aux communications classées par thèmes - texte complet (PDF)

Voyez les vidéos des conférences et tables rondes

Conférence introductive de Isabelle VINATIER

Toutes les autres videos sont ici

Les communications classées par thèmes - texte complet (PDF)

Les vidéos des conférences et tables rondes

 

______________________

ACTES du 2e COLLOQUE

Les communications classées par atelier - texte complet (PDF)
Les vidéos des conférences et des synthèses thématiques

Retrouvez la DP sur FaceBook! Flashez ce code:

_______________________

 

Retrouvez ici les archives du 1er colloque international (2009)

Le dossier du Café Pédagogique : L'EXPERIENCE

 

Le site du Colloque 2009 sur EDUTER

 

ARCHIVES du colloque L'EXPERIENCE

 

LA DIDACTIQUE PROFESSIONNELLE et RPDP

L'ASSOCIATION  R P D P

Recherches et Pratiques en Didactique Professionnelle

Depuis octobre 2006, RPDP propose de réunir chercheurs, consultants, formateurs, praticiens et étudiants qui mobilisent l'analyse de l'activité par la Didactique Professionnelle (la "DP") pour étudier, concevoir, scénariser et/ou former.


Qu'est-ce que la DP?


Présentation générale de la DP


ADHÉREZ à l'association RPDP et accédez à toutes les pages et activités...

et notamment à la veille permanente sur "Didactique Professionnelle"

 


 

Pour joindre directement l'Association RPDP par courriel


Présidente de l'Association RPDP, Isabelle Vinatier, professeure, U. Nantes France

 

 

__________________________

Actualité des groupes de réflexion et d'échange

 

 

"C'est donc dans un premier temps à travers une "conversation" à distance que je nous propose de fonctionner... Que chacun livre ses préoccupations dans le domaine... Que chacun émette ses besoins vis-à-vis d'un tel groupe... Que chacun propose ses pistes de travail... Et je me ferai un plaisir d'essayer de mettre en musique la partition que nous sommes à même d'écrire ensemble dans la durée... Quelques sollicitations ont déjà été émises... Je vais les reprendre et les intégrer à notre démarche... L'une de mes premières initiatives sera également de vous faire part du passé de ce groupe et des thématiques qui l'ont jusque là traversées...
Didactiquement vôtre,
Pierre Parage"

Que fait ce groupe?

 

__________________________

© 2017   Créé par Webmestre.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation