Toutes les publications (2)

Trier par

Education Permanente

Vient de paraître
Rencontres interculturelles et formation
N° 186, mars 2011,  200 p.


Presque trente ans après le n° 75 d’Education permanente (« Les transferts de connaissances. Vers une pédagogie interculturelle ? », 1984), le terme interculturel est devenu omniprésent en politique, en formation, en recherche, dans les discours du quotidien, et semble être accepté comme une évidence. Cela n’évite cependant pas les malentendus et l’on constate la persistance d’un interculturel simpliste et réducteur. De nombreux chercheurs et formateurs prennent en otage les concepts de culture (nationale) et d’identité culturelle pour former des typologies et des classifications d’altérité. Ces éléments prétendent expliquer, dans une logique causaliste, les relations qui s’établissent entre individus issus de pays et de langues différents. Cela correspond pleinement au « terrorisme de la cohérence » (Maffesoli) caractéristique de la modernité. L’incertitude et l’instabilité, caractéristiques de notre époque et de notre expérience humaine et sociale, mériteraient d’être intégrées clairement dans la conception de l’interculturel et de la formation qui l’accompagne. C’est ce que propose ce dossier d’Education permanente à partir des questions suivantes : comment la formation à l’interculturel peut-elle se positionner face aux turbulences de la vie sociale contemporaine ? Peut-elle contribuer à la compréhension de ces phénomènes et à la confrontation avec une socialité souvent imprévisible ? L’autonomie peut-elle être développée dans cette formation ?

Pour consulter le sommaire  :   sommaire
Pour commander ce numéro :   commande
Lire la suite...
RSS
M'envoyer un mail lorsqu'il y a de nouveaux éléments –