Thème 1: L’activité du chercheur: entre contraintes et ressources ?

Thème 1 : L’activité du chercheur : entre contraintes et ressources ?
Thème 1 Consultez les articles User Link

Cet axe vise à utiliser les apports théoriques et méthodologiques de la didactique professionnelle et des autres théories de l’activité pour analyser l’activité même du chercheur en prise avec son objet. Si quelques études existent déjà sur les conditions du travail des enseignants-chercheurs (Fave-Bonnet 2002, 2003) ou sur l’analyse du travail et ses relations avec le développement personnel et professionnel (Dejours, 2003, 2010 ; Leplat, 2008), une préoccupation ascendante apparaît ces dernières années. Elle concerne l’objet, les fonctions et les effets de l’activité de la recherche (Houot et Triby, 2013) à la lumière des mutations qui la bouleversent et qui sont communes à celles d’autres champs professionnels : évolutions technologiques, fusions institutionnelles, restrictions budgétaires, réduction des postes, prolifération des procédures, évaluations basées sur une logique de contrôle et de performance.

Il s’agit donc d’interroger l’activité de recherche en s’appuyant soit sur une analyse « seconde » des recherches déjà effectuées sur des objets variés, soit sur l’analyse des données de terrain qui prennent l’activité de recherche comme un objet d’étude en soi.

Quatre questionnements structurent la réflexion de cet axe :

-       Quelles sont les tensions, quels sont les conflits de valeurs auxquels se trouvent confrontés les chercheurs en sciences de l’éducation et de la formation, et quelles sont les stratégies utilisées pour y faire face ? Les conflits en question pouvant être externes (entre valeurs qui émanent de différents cadres institutionnels) ou internes (entre différents choix possibles devant une prise de décision).

-       Quels sont les invariants opératoires qui caractérisent l’activité de recherche en éducation et en formation ? Quelles sont les adaptations que l’on peut observer selon les types de situations rencontrées dans les différentes phases d’une activité de recherche ?

-       Quelle est la distance et/ou l’articulation observées entre l’activité constructive et l’activité productive (Rabardel, 2005) du chercheur en éducation et en formation ? En quoi consiste le développement professionnel du chercheur et quels sont les outils dont on dispose pour évaluer la construction de son expertise et de ses compétences ? Peut-on parler des parties visibles et invisibles du travail du chercheur ?

-       Comment se construit aujourd’hui l’activité collective de recherche en éducation et en formation ? Quels sont les outils dont on dispose pour analyser sa portée, ses effets, ses limites, ses retombées sociales ? 
Thème 1 Consultez les articles User Link

© 2018   Créé par Webmestre.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation