La didactique professionnelle est un champ de spécialité qui s'est développé, depuis les années 1990, au croisement des sciences de l'éducation (formation des adultes), de la psychologie du travail (ergonomie francophone) et de la psychologie du développement (à partir des travaux de Piaget et Vygotski notamment).

Elle se donne pour projet "d'analyser le travail pour la formation" (Pastré) et d'étudier les processus à l'oeuvre dans l'activité de travail et son apprentissage.  

Quelques notions clés: l'activité / les situations / les schèmes / les concepts pragmatiques.

La didactique professionnelle s’est développée à partir d’un cadre théorique très structurant, celui de la conceptualisation dans l’action.

Elle se base sur les apports de la psychologie du travail (ergonomie) et du développement.

 

Le cadre méthodologique de la didactique professionnelle prend appui sur celui de la psychologie ergonomique en partant notamment du principe qu’il y a une différence irréductible entre le travail prescrit et le travail réel…

C’est cet écart qu’exploite l’analyste pour proposer le modèle de l’activité qui servira de base à la conception de ressources pour la formation…

Proposer des situations d’apprentissage en lien direct avec la situation de travail, placer les apprenants en situation d’action, puis de réflexion sur leur propre action constituent alors des opportunités d’apprentissage particulièrement pertinentes lorsqu’il s’agit d’envisager, au-delà d’un savoir, l’exercice même d’une activité…

 

 

Bibliographie indicative

Boucheix, J-M., Chanteclair, A. (2000) Les grutiers : quand la certification pourrait ne pas voir la compétence. Formation Emploi, n° 69.

Caens-Martin, S. (1999) Une approche de la structure conceptuelle d’une activité agricole : la taille de la vigne. Éducation Permanente n°139, 99-114.

Clot, Y. (2000) La fonction psychologique du travail. Paris : PUF.

Delacour, G. (2010) Apprendre comme Inventer, Pour introduire le concept d'insension. Thèse de doctorat (Dir. Pierre Pastré). Paris : CNAM. Ed.: sites INRP et TEL.

Mayen, P. (1999). Des situations potentielles de développement. Éducation Permanente, n° 139, 65-86.

Mayen, P. (2004). Le couple situation-activité, sa mise en œuvre dans l’analyse du travail en didactique professionnelle. In Marcel, J.F. & Rayou, P. (dir). Recherches contextualisées en éducation. Paris : INRP.

Mayen, P. (2007) Passer du principe d’alternance à l’usage de l’expérience en situation de travail comme moyen de formation et de professionnalisation. Raisons éducatives, automne 2007.

Pastré, P., Mayen P., Vergnaud G. (2006) La didactique professionnelle, Revue Française de Pédagogie.

Pastré, P. (dir) (2005) Apprendre par la simulation, De l’analyse du travail aux apprentissages professionnels, Toulouse, Octarès.

Rabardel, P., Pastré, P. (dir) (2005) Modèles du sujet pour la conception, Dialectique activités développement, Toulouse, Octarès.

Samurçay, R., Pastré, P. (dir) (2004) Recherches et pratiques en didactique professionnelle, Toulouse, Octarès.

Pastré, P. (dir) (1999) Apprendre des situations, Éducation Permanente n°139-1999.

Pastré, P., Samurçay, R., Bouthier, D. (dir) (1995) Le développement des compétences, Analyse du travail et didactique professionnelle, Éducation Permanente n°123-1995.

Rabardel, P. (1995) Les hommes et les technologies : approche cognitive des instruments contemporains. Paris : A. Colin.

Savoyant, A. (2006) Tâche, activité et formation des actions de travail. Éducation Permanente, 166, 127-136.

Vergnaud, G. (1990) La théorie des champs conceptuels. Recherches en didactique des mathématiques, 10, 2-3, 133-170.

Vergnaud, G. (1996) Au fond de l’action, la conceptualisation. In BARBIER, J.M. (dir), Savoirs théoriques et savoirs d’action. Paris : PUF.

Vinatier, I. (2009) Pour une didactique professionnelle de l'enseignement. Rennes : PUR coll. PAIDEIA.